Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org
Vous êtes ici : Accueil » Climat » ProFAEB FAST START » Actualité du ProFAEB » Réunion des parties prenantes pour la Promotion des Foyers Améliorés (...)

Réunion des parties prenantes pour la Promotion des Foyers Améliorés "WANROU"

Réunion des parties prenantes pour la Promotion des Foyers Améliorés "WANROU" dans les communes riveraines du Parc Pendjari au Bénin
Par Jules LANDJOHOU & Gautier AMOUSSOU

PDF - 1.7 Mo
Rapport de la réunion des parties prenantes du ProFAEB

Le Projet de Promotion des Foyers Améliorés Erythréens dans les communes riveraines du Parc national de la Pendjari au Bénin communément appelé "ProFAEB" est un projet d’une durée de 36 mois, financé par FAST START Wallonie à travers l’Agence wallonne de l’Air et du Climat (AWAC), l’Organisation Non Gouvernementale béninoise Eco-Bénin et l’Union des Associations Villageoises de Gestion des Réserves de Faune (U-AVIGREF). Il a démarré depuis le mois de février 2013. Son objectif global est la réduction de la déforestation et la dégradation des terres par l’amélioration des rendements énergétiques dans les ménages et la promotion des activités agricoles durables face aux changements climatiques autour des réserves protégées du Nord Bénin. De façon spécifique, il vise :
• La promotion d’une technologie améliorée (FAE : Foyers Améliorés Erythréens) pour réduire l’utilisation du bois-énergie et par conséquent l’émission de Gaz à Effet de Serre (GES) comme le CO2.
• La réduction de la vulnérabilité des ménages vivant du commerce du bois par la promotion des activités agricoles familiales adaptées aux Changements Climatiques.
• L’élaboration d’un dossier carbone PoA et CPA à amener sur le marché carbone tout en renforçant les capacités d’une équipe d’experts locaux et des autorités locales sur les changements climatiques et la finance carbone.

Le ProFAEB a ainsi prévu le développement d’un volet carbone. L’élaboration de ce projet carbone passe par la consultation des parties prenantes. C’est pour cette raison que, conformément à la planification issue de la première formation de l’équipe des experts locaux d’élaboration du projet carbone, il est tenu le 28 novembre 2013, à l’hôtel Tata Somba de Natitingou, la réunion des parties prenantes. Cette réunion dont la couverture médiatique a été assurée par l’Office des Radios et Télévisions du Bénin (ORTB), a réuni une cinquantaine d’acteurs venus des cinq (5) communes riveraines de la Pendjari de même que des services et institutions ayant en charge la gestion de l’environnement et des ressources naturelles énergétiques.
L’atelier de consultation des parties prenantes est en effet organisé pour s’assurer de l’acceptation générale du projet carbone ainsi que de la volonté de participation des différentes parties prenantes. Non seulement les bénéficiaires, mais aussi des ONG locales et des représentants gouvernementaux ont invités afin de s’assurer que la consultation remplit son objectif d’une réflexion réaliste de la perception du projet.

Après avoir pris connaissance du contexte du projet, des échanges animés par le représentant de CO2Logic, partenaire de l’ONG Eco-Bénin sur le volet carbone, ont été entrepris avec les participants sur le suivi du développement durable, le mécanisme continu de recueil des doléances sur le projet et la fraction non renouvelable de la biomasse (fNRB). A l’issue des échanges, les participants ont accepté le projet et le mécanisme continu de recueil des doléances sur le projet a été adopté. Quand à l’utilisation ou non de la fraction non-renouvelable de la biomasse du Bénin (81% pour le Bénin) qui se révèle relativement faible en considérant les chiffres des pays frontaliers, le Directeur Départemental de l’Environnement, de l’Habitat et de l’Urbanisme (DDEHU) a suggéré son utilisation dans le cadre du présent projet en attendant sa correction future par les études du ministère en charge de l’environnement.

L’utilisation de ce foyer permet une économie de 60% de bois de chauffe. Il dispose d’une cheminée d’évacuation de la fumée et permet ainsi de limiter les risques de maladies respiratoires. Il est prévu que 6000 ménages dans 40 villages des communes riveraines à la réserve de biosphère de la Pendjari (Tanguiéta, Matéri, Kérou, Cobly et Boukombé) bénéficient de 12000 Foyers Améliorés Erythréens pendant les 36 mois que durera le projet. Il s’agit là surtout des zones qui ont des difficultés d’accès physique et financier aux foyers précédemment promus. Dans le cadre du projet il est prévu des actions aussi bien en aval qu’en amont de la chaine d’utilisation du bois de feu. Ainsi tout en diminuant la quantité et la fréquence de ramassage du bois pour les besoins des ménages par l’amélioration de l’efficacité énergétique des foyers, il sera développé un volet de promotion d’activités agricoles utilisant des itinéraires techniques adaptés aux changements climatiques (culture de riz à cycle court dans les bas-fonds, le maraîchage avec un système goutte à goutte et des semences à cycle court, et l’élevage de volailles).

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :