Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org
Vous êtes ici : Accueil » Eco-Benin » Newsletter » Newsletter juin 2011

Newsletter juin 2011


Newsletter de juin 2011

LES WASSANGARI, MAÎTRES DES CHEVAUX DANSEURS


Toute histoire commence par un peu de géographie… Toura est un petit village dans le Nord du Bénin, à environ 10 kilomètres de Banikoara. Dans cette région, le peuple des Wassangari est connu pour leurs talents d’excellents cavaliers et leurs dons de savoir faire danser les chevaux. Auparavant, seuls les rois, les guerriers, les notables et autres chefs du royaume Wassangari possédaient des chevaux ; c’était un signe de richesse et de prestige. Ils étaient utilisés en période de guerre, pour aller chasser, et aussi pour les cérémonies funèbres. Cependant, ils demandent un entretien minutieux et beaucoup d’attention. A l’époque, c’était le rôle des enfants de s’en occuper et de les nourrir. Mais à présent, toutes ces petites mains ont retrouvées les bancs de l’école. Rapidement de moins en moins de personnes achètent des chevaux et les traditions équestres se perdent petit à petit.

Grâce aux ONG RC et Eco-Bénin qui ont voulu perdurer les traditions Wassangaris ; vous avez maintenant la possibilité de vous promener à dos de ces chevaux danseurs. Un circuit est organisé à travers la savane en passant par des campements Peulh, en visitant les jardins et en observant les crocodiles dans leur habitat naturel à Tintinmou. Le son des clochettes préviendront les habitants de votre venu qui vous accueilleront comme un roi et vous ferrons découvrir leurs cultures et les saveurs de leurs jardins…

Par Juliette MARAIS, Eco-Benin

JOURNEE MONDIALE DU TOURISME RESPONSABLE ET SOLIDAIRE A TANGUIETA

La Fédération Béninoise des organisations de Tourisme Responsable et Solidaire (FBO-TRS) a sélectionné la commune de Tanguiéta pour accueillir la journée mondiale du Tourisme Responsable ainsi que le lancement de l’Organisation de la Gestion de la Destination-Atacora-Donga (OGD-AD), le 2 juin 2011.

Avec plus de 200 participants, cette journée cumulée à la journée nationale de l’arbre s’est déroulé comme suit :
- Caravane des acteurs : cette caravane a parcouru les grandes artères de la ville de Tanguiéta avec comme point d’étape, la Mairie, le CENAGREF, la Grande place publique ;
- Discours des officiels : dans leurs discours, le Maire de Tanguiéta s’est réjoui de voir sa ville habiter cet événement, il a souhaité la bienvenue et bon séjour aux participants. Le Préfet quant à lui a insisté sur la nécessité que les politiques s’intéressent davantage à ce secteur en particulier la destination Atacora Donga ;
- Le représentant de la SNV-Bénin a mis l’accent sur l’importance économique du secteur de tourisme et la nécessité que les acteurs s’organisent pour assurer une meilleure promotion des offres et services touristiques dans la destination
- Les activités ont pris fin par une visite de l’éco-village de Tanongou qui a permis aux participants de se rendre compte de l’importance de ce secteur pour les communautés du village.

La mission de l’OGD-AD est de promouvoir l’ensemble des offres et prestations touristiques des départements de l’Atacora-Donga à travers l’amélioration des services existants et la création de nouveaux produits de façon durable et responsable.
Cette journée a permis au représentant de la SNV-Bénin de mettre l’accent sur l’importance économique du secteur de tourisme et la nécessité que les acteurs s’organisent pour assurer une meilleure promotion de secteur dans la destination. Les activités ont pris fin par une visite de l’éco-village et des chutes de Tanongou qui a permis aux participants de se rendre compte de l’importance de ce secteur pour les communautés du village.

Si traditionnellement l’agriculture et l’élevage constituent les principales activités du village, le tourisme responsable et communautaire occupe aujourd’hui une part non négligeable des revenus quotidiens ; soutenu par l’association TINFI depuis 2008.
C’est dans ce village qui s’est ouvert à l’écotourisme, que s’est déroulée la partie terrain de la 3ème édition de la journée mondiale du Tourisme Responsable au Bénin. Au programme de cette manifestation, danses traditionnelles, discours et débats autour des actions de TINFI et visite des chutes du village. Durant cette journée s’est également tenue une cérémonie symbolique au cours de laquelle des cocotiers ont été plantés à l’école primaire publique, en hommage à la journée nationale de l’arbre se déroulant à la même date.
Dans l’ensemble, les activités se sont bien déroulées. La présence des Maires de Tanguiéta, de Natitingou, de Boukombé, de Pèrèrè, du Préfet de l’Atacora/Donga ainsi que des sponsors tels que la SNV, la BOA, GARI Affédjou, la CTB, la CCIB, …a été très salutaire.

Par Juliette MARAIS & Is Deen AKAMBI, Eco-Benin

PROMOTION D’UNE FOIRE INTERCOMMUNALE AU BENIN

Du 13 au 21 mai 2011, Eco-Bénin a profité de la foire à Banikoara pour faire la promotion de ses circuits. La seconde édition de la foire intercommunale de l’Alibori a été organisée par l’Organisation pour le Développement Economique des Territoires de l’Alibori (ODETA) avec les financements du Conseil Régional de Picardie.

Cette foire artisanale a un objectif commercial mais également promotionnel. La première édition de cette foire s’est déroulée sur trois jours à Malanville avec une quarantaine de stands. Sur la demande des commerçants, l’ODETA a décidé, pour la seconde édition, de prolonger la durée de la foire à sept jours et dû à la forte demande, il y avait plus d’une soixantaine de commerçants venu de tout le pays et même des pays limitrophes.

Le jour d’ouverture, s’est fait en compagnie du roi et de sa cour, ainsi que de six maires, des préfets et quelques députés. Cette première journée a été rythmée d’animations culturelles telles que les danses traditionnelles avec la coutume de poser un billet sur le front des meilleurs artistes ; la lutte, ainsi qu’un défilé de mode et de coiffure. Après la visite des stands par les officiels il était possible de soutenir des équipes de football qui jouaient le match de la première demi-finale de la coupe intercommunale.

Durant toute la semaine, différentes animations étaient proposées, telles que des conférences-débats, des concours de danses ou autres. En effet, un concours des meilleurs apprentis a été organisé avec trois catégories bien distinctes : la coiffure, la couture et la menuiserie. A la fin du concours, les meilleurs articles ont étés exposés ou portés lors d’un défilé pour la cérémonie de fermeture où tous les officiels étaient présents à nouveau. L’ODETA a également décidé de diffuser des documentaires sur le système de warrantage qu’ils ont mis en place et sur le parc W pour animer le champ de foire durant certaines soirées de la semaine.

Par Juliette MARAIS & Cadnel TOUNDOH, Eco-Benin

VERS L’EMERGENCE DE LA TEINTURE VEGETALE A BANIKOARA

Sur cette même foire à Banikoara, Eco-Bénin avait aussi pour but de promouvoir la filière tissage et teinture végétale à Banikoara avec l’appui financier de l’Organisation pour le Développement Economique des Territoires de l’Alibori (ODETA) sous financement du Conseil Régional de Picardie. Un stand était réservé pour les tisserands et les teinturiers : 4 tisserands et 2 teinturiers étaient présents. Le but de cette foire pour leur part est de développer l’accès au marché des produits de teintures végétales et de tissages. En effet, des formations ont étés suivies par les artisans pour pouvoir établir une chaine qui débute au filage de coton, à la teinture naturelle pour terminer au tissage.

Sur leur stand étaient exposés des produits teintés pour que les clients puissent se rendre compte de la variété des couleurs réalisés par les teinturiers et en ce qui concerne les tisserands, ils avaient exposés des vêtements. Pour les teinturiers, le but n’étant pas de vendre leurs produits mais uniquement d’exposer afin que les populations connaissent leur travail et donnent leurs avis et des conseils. La foire leur a permis de récolter des encouragements et des demandes de couleurs particulières telles que le noir par exemple.

La formation des acteurs locaux permet ainsi de développer l’économie locale, la promotion de la teinture végétale et le développement du tourisme équitable et responsable dans la commune de Banikoara.
La foire de Banikoara ainsi que la formation que les acteurs ont eu la chance de suivre étaient pour permettre de trouver des solutions à des problèmes qui peuvent à la longue mettre un terme aux activités de teintures naturelles ou de tissages.
Alors si vous avez des commandes de produits de tissage teints naturellement, contactez nous, nous serons ravi de prendre en compte vos besoins …

Par Juliette MARAIS & Cadnel TOUNDOH, Eco-Benin

ECO-BENIN DANS LA PRESSE

Télévision du Monde
La première émission Tam-Tam a porté sur l’écotourisme, tourisme solidaire, tourisme durable ou encore tourisme équitable. Les terminologies du tourisme alternatif sont nombreuses. Pas toujours facile, donc, de s’y retrouver. Télévision du Monde vous propose aujourd’hui de découvrir l’une de ces multiples facettes avec l’éco-tourisme ! Cliquer ici pour visionner le reportage vidéo

Le Journal Autre Terre
Voyager à la rencontre du Bénin et de ses habitants, tel est le
défi que relève l’équipe d’Éco-Bénin, pionnière dans
l’écotourisme communautaire en Afrique de l’Ouest - Cliquer ici pour voir la publication à sa page 13

Voyageons autrement
L’édition 2011 de la caravane solidaire partira du Bénin pour parcourir 3600 km à travers le Togo, le Ghana et le Burkina Faso. 15 jours pour partir à la découverte de 12 projets qui préservent ou restaurent la biodiversité et bénéficient directement aux populations locales. Cliquer ici pour voir l’article sur Voyageons autrement

NOS CONTACTS

Benin Ecotourism Concern (Eco-Benin)
Abomey-Calavi, Rue début Clôture IITA
03 BP 1667 Jéricho, Bénin
Tel : (229) 21042268/Mob : (229) 95285220
contact@ecobenin.org/www.ecobenin.org

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :